Ville de SherbrookeCoDeBars




2017

  • Branding
  • Design
  • Stratégie
  • Web

Mandat

La Ville de Sherbrooke et son Service de police (SPS) ont mandaté Beauvoir pour développer une campagne publicitaire visant à valoriser et à encourager le rôle de conducteur désigné chez les jeunes, dans le but d’éviter la conduite avec facultés affaiblies. Pour faire de cette initiative une référence québécoise, Beauvoir a développé une identité de marque forte ainsi qu’une série d’outils de communication numérique et traditionnelle avec comme pierre d’assise, un microsite mobilisant.

Créatifs d’impact, rassembleurs
auxquels on veut s’associer

Bâtir un environnement graphique positif et d’impact de type Pop-Art, mettant en vedette le bénéfice (le verre) et le contexte festif, rassembleur et de socialisation dans lequel l’usager pouvait facilement se projeter. Avec l’objectif en tête d’inspirer un mouvement et se démarquer auprès des publics cibles, miser sur des couleurs vives auxquelles ceux-ci s’associent naturellement et adopter un ton positif qui incite le partage et le potentiel d’endossement.

Notre approche

1.Miser sur une identité positive, festiveet invitante

Plutôt que d’adopter un ton moralisateur, nous avons voulu créer une identité de campagne qui saurait renforcer le rôle de conducteur désigné et inviter la population à pénétrer dans un univers sans alcool ludique, agréable et axé sur le plaisir en bonne compagnie.

2.Mettre l’emphase sur le bénéfice associéau privilège

Afin de s’assurer d’interpeller rapidement les gens et piquer leur curiosité, nous avons misé sur des accroches qui proposaient d’entrée de jeu un bénéfice lié au privilège du conducteur désigné, soit les consommations gratuites associées à l’engagement.

3.Inspirer et provoquer l’endossement dela population

Bien plus qu’une campagne de visibilité, nous nous sommes assurés de concevoir une identité de campagne qui saurait rallier, mobiliser et susciter un mouvement dans la population sherbrookoise, tant du côté utilisateurs que tenanciers, de manière à ce que chacun puisse faire sa part collectivement.

Pour changer les perceptions, on a misé sur l’esprit de reconnaissance et de valorisation mobilisante plutôt que le ton moralisateur cliché.

Vous aimez?

Contactez-nous