Général

Charles, rédacteur de brousse | Épanouissement

S’imprégner de la culture locale

Aventuriers de l’inconnu, je suis ravi de vous écrire à nouveau cette semaine. Déjà presque un mois s’est écoulé depuis mon arrivée dans mon nouvel environnement, et je peux maintenant vous dire que je m’y plais énormément. Ce qui se voulait être à l’origine une simple mission d’étude s’est transformé en expérience immersive. Il m’est de plus en plus facile de communiquer avec mes semblables, j’adopte rapidement leur langage et leurs codes, et je commence à en apprendre davantage sur leur us et coutumes. Voici donc ce que j’ai relevé récemment dans mon étude anthropologique.

Des musiciens dans l’âme

Les membres de ma tribu sont des créatifs avant tout. Ils travaillent à longueur de journée à trouver et créer les meilleures tournures de phrase, prises de vue et images, mais leur créativité va plus loin. Cette semaine, Dominique et moi avons inauguré une sorte de tradition quotidienne. Après chaque pause du midi, nous prenons nos guitares pour entonner quelques airs, certains bien connus, d’autres plus obscurs. Ce rituel nous revitalise après une matinée de travail acharné et nous inspire pour un après-midi des plus productifs. Si jamais vous passez près du 85 Albert dans les alentours de 12h45 et que vous entendez du Radiohead chanté un peu faux, ne cherchez plus : c’est nous.

Nous ne sommes pas les seuls musiciens de l’équipe, par contre. Parmi nous, une violoniste et pianiste se cache… Et c’est sans compter tous les virtuoses musicaux des autres tribus de Lubie ! Peut-être nous joindront-ils un jour ?

Réunion de famille

Une autre des traditions qui occupe une place importante dans notre culture est le rassemblement général du lundi matin. Lors de ces rencontres, les grands leaders motivent la troupe et l’informent des nouveautés au sein de la communauté. Il s’agit alors pour nous d’une belle occasion d’échanger avec nos consoeurs et confrères des autres tribus, et d’en apprendre sur l’avancement des mandats en cours. Cette semaine, il était majoritairement question des plus récents développements du projet dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom et des étapes à compléter avant son annonce. Ma tribu et moi travaillons d’arrache-pied pour vous présenter quelque chose de fou prochainement. Restez à l’affût, ça s’en vient !